La flûte traversière   

L’instrument

 

Découvrir l'histoire de la flûte traversière

Doigtés et trilles pour flûte traversière
Les doigtés et les trilles

 

Découvrir les doigtés des 2 premières octaves

Doigtés et trilles pour flûte traversière
Instrument à vent

 

La flûte traversière est un instrument de musique dont le son est produit grâce aux vibrations créées par une colonne d’air provenant du souffle du flûtiste : c’est un instrument à vent.

Famille des bois

 

La flûte traversière est un instrument dans lequel l’air soufflé est mis en vibration par un biseau disposé à l’embouchure suivant le principe dit du sifflet : c’est un instrument de la famille des bois.

Organologie

 

La flûte traversière est constituée de 3 éléments emboitables : la tête, le corps et la patte. Elle mesure environ 67 centimètres, cela dépend si la flûte comprend ou non une patte de si (pour jouer le si grave).

 

Histoire

 

Av. JC

L’ancêtre de la flûte traversière est d’origine égyptienne comme le montre un fragment d’un bas-relief du mastaba d’Akhethétep daté d’il y a 4400 ans. Cet instrument est aujourd’hui identifié à l’actuel nay arabe qui se joue sans embouchure.

Doigtés et trilles pour flûte traversière

 

 

 

 

 

 

La véritable flûte traversière est apparue en Chine il y a 3000 ans. Le modèle le plus ancien connu à ce jour est une flûte en jade de la dynastie Zhou datée de 800 ans av. JC

 

 

Le Moyen Age

La flûte traversière arrive en Europe au Moyen Age en passant par Byzance. Elle sera utilisée principalement en Allemagne, d’ou le nom de flûte Allemande, comme le montre cette illustration du Psautier de Würzburg au XIIIe siècle..

 

La Renaissance

L’instrument commence à se répandre en France à la Renaissance (fin du XVe siècle) avec l’arrivée de mercenaires suisses marchant au son du fifre. C’est François ler qui crée la charge officielle de fifre du roi, dont le rôle est de participer aux cérémonies et fêtes officielles. A cette époque, la flûte traversière n’est pas populaire car elle joue plutôt faux et les doigtés sont très compliqués.

Doigtés et trilles pour flûte traversière
Doigtés et trilles pour flûte traversière

Le Baroque et le Classique

Des transformations majeures apparaîssent à la fin du XVIIe et au XVIIIe siècle. La famille française Hotteterre donne à la flûte traversière sa forme actuelle en trois parties et lui donne une perce conique pour améliorer la justesse. Le son devient plus doux et plus velouté. Des clés sont ajoutées petit à petit pour étendre le registre et pour faciliter la technique de jeu. L’instrument devient populaire et se répend dans l’Europe entière. Les compositeurs écrivent de plus en plus pour elle.

Le Romantisme

C’est au XIXe siècle qu’est née notre flûte traversière moderne. De 1832 à 1847, le flûtiste virtuose et artisan allemand Theobald Boehm révolutionne la facture de l’intrument. Le diamètre des trous est agrandi. La perce redevient cylindrique pour améliorer l’intensité et la qualité du son. La tête prend une forme parabolique pour faciliter l’émission des notes graves. Les trous sont placés de manière à obtenir des notes justes sans s’occuper de leur position par rapport aux doigts. Pour pouvoir boucher les trous facilement, Boehm invente un système de clés ingénieux qui permet d’ouvrir et de fermer plusieurs trous avec un seul doigt afin de faciliter la vélocité des doigts. Le métal commence à remplacer le bois pour obtenir un son plus puissant. Après son adoption en 1960 par le conservatoire de Paris, la flûte Boehm remplace rapidement les flûtes à système simple dans tous les orchestres du monde. Les compositeurs font de la flûte traversière un intrument de l’expressivité et de la virtuosité.

Doigtés et trilles pour flûte traversière

 

Doigtés et trilles basiques pour flûte traversière classique

 

Doigtés et trilles pour flûte traversière

Octave 1

Cliquer sur l'image des doigtés pour tous les voir

 

Doigtés et trilles pour flûte traversière
Octave 2

Cliquer sur l'image des doigtés pour tous les voir

 

Doigtés et trilles pour flûte traversière

Pour plus de détails ou pour les doigtés et les trilles particuliers, consulter The Woodwind Fingering Guide :

 

 

 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Basic Black
  • Google+ Basic Black
  • Instagram Basic Black

ADRESSE

Conservatoire de Musique EMS

Allée de l'Ermitage

27600 GAILLON

adamgaillon27@gmail.com

Tél : 02 35 52 85 78

 

© 2016 par ADAM. Créé avec Wix.com